Packaging éco responsable : quand les emballages se mettent au vert

par

Depuis quelques années, le packaging éco responsable est de plus en plus utilisé par les entreprises commerciales. En effet, il répond à une problématique majeure du monde actuel : la protection de l’environnement.

Jusqu’ici, le plastique reste le leader de l’emballage. Seulement, celui-ci a des répercussions dramatiques sur l’ensemble de la planète. D’après WWF, la France produit chaque année 4,5 millions de tonnes de déchets plastiques. Si moins d’un quart est recyclé, le reste est enfoui ou incinéré. Cependant, il n’est pas rare que le plastique soit jeté dans la nature et finisse sa course dans les océans. À tel point que nous parlons désormais de “continents de plastique” qui se forment au beau milieu de ces derniers.

C’est pourquoi, il est important de réagir et de limiter notre consommation de plastique et de déchets non-recyclable. La santé de notre planète est en jeu. Nous devons en prendre conscience et adopter des comportements qui préservent le monde de demain.

Qu’est-ce qu’un emballage éco responsable ?

Un emballage éco responsable doit protéger le produit qu’il contient tout en étant respectueux de l’environnement. Depuis sa conception, jusqu’à sa disparition, l’impact environnemental d’un emballage doit être le plus limité possible.

Pour ce faire, les fabricants de tels produits mettent en place différentes stratégies afin de réduire le transport des matières premières. Aussi, ils développent des emballages qui puissent être recyclables ou biodégradables afin de ne pas empoisonner dame Nature. Cela oblige à renoncer aux matières premières synthétiques au profit de matériaux naturels.

Pourquoi opter pour le packaging éco responsable ?

Réduire l’impact environnemental de votre activité

Le rôle principal d’un emballage est de protéger des éléments et de conserver un produit durant son transport. Cependant, il est important qu’il ne détériore pas la biodiversité des alentours après son utilisation.

C’est pourquoi, les déchets d’un packaging éco responsable étant recyclables, réutilisables ou biodégradables, ils remplissent leur mission sans mettre en péril la propreté de notre belle planète.

De plus, le choix de matières premières non synthétiques permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à l’importation. En effet, l’empreinte carbone rentre également en compte lorsque nous parlons d’éco responsabilité.

Limiter les coûts du packaging

Dans l’imaginaire de nombreuses personnes, les solutions écologiques sont souvent mises en place aux dépens de l’aspect économique. Seulement, il n’en est rien quant au packaging écologique.

En effet, les fabricants de tels emballages exploitent souvent des matières premières naturelles à proximité de leurs usines de fabrication. Ainsi, ils réduisent les coûts d’acheminement jusqu’à leur usine et peuvent donc proposer des tarifs raisonnables.

Aussi, les concepteurs de ces emballages investissent de nombreux moyens afin de proposer un produit qui protège parfaitement les produits qu’il contient, tout en limitant la quantité de matière utilisée. En réduisant la quantité de matière de la sorte, le tarif des emballages reste très intéressant.

Améliorer l’image de marque de votre entreprise

Aujourd’hui, les consommateurs se soucient de plus en plus de l’impact environnemental de leur achat. Une nouvelle façon de consommer est en vogue et le phénomène prend de l’ampleur chaque année. Il y a une vraie prise de conscience chez de nombreux individus.

Par conséquent, de nombreux consommateurs refusent désormais d’acheter des produits multipliant les couches d’emballages non respectueux de l’environnement. Ainsi, le packaging est devenu un réel atout marketing qui permet de se distinguer des entreprises concurrentes moins sensibles à leur impact environnemental. Le packaging écologique renvoie l’image d’une entreprise jeune, novatrice et soucieuse de l’environnement.

Pour quel packaging éco responsable opter ?

Le choix de l’emballage dépend souvent des problématiques auxquelles il doit répondre :

  • Protection d’un produit fragile ;
  • transport pouvant être agité ;
  • conservation d’un produit alimentaire ;
  • refléter une image de marque remarquable ;
  • être facilement repérable dans les rayons des supermarchés ;
  • proposer un unboxing stimulant.

Aussi, il doit répondre à des contraintes budgétaires. C’est pourquoi, selon le produit qu’il doit contenir, il n’est pas toujours évident de trouver le bon compromis. Plus le produit est soumis à des contraintes, plus le coût de l’emballage est élevé.

Qu’en est-il des emballages alimentaires éco responsables ?

En plus de répondre à des contraintes environnementales et budgétaires, les emballages alimentaires demandent de respecter un cahier des charges très complet. Il doit conserver les produits tout en utilisant des matières adaptées au contact alimentaire.

L’emballage écologique pour la restauration rapide et la vente à emporter

Les restaurations rapides qui proposent de la vente à emporter produisent de nombreux déchets. Qu’ils servent à contenir un soda ou un hamburger par exemple, le volume de détritus qui survient à l’issue de tels repas est souvent très impressionnant. Afin d’éviter que ces déchets ne viennent encombrer encore un peu plus l’environnement, il existe des solutions écologiques adaptées aux normes d’hygiène :

  • Les gobelets en carton pour les boissons
  • Les lunch box en carton ou à base de sucre de canne ou d’amidon de maïs
  • Les couverts en bois
  • le papier ingraissable pour emballer un sandwich

En effet, ces emballages offrent l’avantage de n’utiliser que des matières premières naturelles qui ne laisseront aucune trace nocive avant de disparaître.

La vente de produits frais connaît également des solutions

La vente au détail de produits frais sur les marchés n’est pas dépourvue d’emballages. Par exemple, un boucher ou un charcutier peut très bien utiliser du papier paraffiné en cire végétale pour emballer ses viandes. Autrement, les sacs kraft sont une bonne alternative aux traditionnels polochons en plastique pour les fruits et légumes du maraîcher.

La vente de produits alimentaires industriels, un bémol écologique

L’inconvénient des produits industriels est qu’ils demandent souvent une couche d’emballage primaire qui permet de conserver la nourriture. En effet, cette première pellicule est en contact direct avec la nourriture. Or, il n’existe pas encore de solution qui permette à la fois le contact alimentaire, la conservation de la nourriture et un coût de production raisonnable. Aucune matière ne fait mieux que le plastique à ce jour.

Néanmoins, les progrès technologiques ont permis d’élaborer un bioplastique à partir de matières premières biologiques. Ainsi, ce plastique ne laisse pas d’empreinte nocive en se détériorant. Seulement, un souci de taille s’oppose à cette solution. En effet, si nous utilisons nos terres pour produire des emballages écologiques, comment allons-nous récolter suffisamment de denrées alimentaires pour l’ensemble de l’humanité ?

Finalement, même s’il n’existe pas d’éco-packaging 100 % respectueux de l’environnement et répondant aux contraintes actuelles pour emballer les produits alimentaires industriels, des alternatives aux emballages conventionnels ont tout de même vu le jour. C’est pourquoi, il est important de limiter au maximum la production de déchets en imaginant des emballages soucieux de l’environnement. Les petites avancées d’aujourd’hui sont les grands progrès de demain.