Tout savoir sur la vaisselle jetable compostable et biodégradable

par

Les lois récentes interdisent la vaisselle jetable en plastique à usage unique. De nombreux accessoires à usage unique comme les assiettes, les gobelets ou encore les couverts en plastique ont tout particulièrement contribué à la pollution des océans. La prise de conscience écologique et l’ingéniosité de certains a permis à plusieurs alternatives écologiques de voir le jour. Récemment les assiettes compostables et biodégradables en son de blé (et donc également mangeables), ont été mis au point pour pouvoir éviter la corvée de vaisselle sans jeter et sans polluer.

L’assiette une histoire ancienne

Les assiettes existent depuis au moins l’Antiquité. Les premières étaient fabriquées en terre cuite pour évoluer rapidement vers des modèles plus solides en bois et métal. Réservé à l’aristocratie, elles étaient conçues en matières nobles l’étain, l’argent la faïence et pour les plus riches, en or. L’ère industriel va permettre de mettre fin à cette fracture sociologique pour au fur et à mesure proposer des assiettes en métal, verre, mélamine, porcelaine, bois, céramique puis inox.

L’innovation pour sortir par le haut

A la fin du 19e siècle, les premières assiettes en papier voient le jour. Ces assiettes jetables trouveront rapidement leur équivalent en plastique, comme les pailles, gobelets et couverts. Portés par les repas à emporter ou à livrer, la France a décidé de bannir ces ustensiles. La toute récente loi sur la Biodiversité est rentrée en application au 1er janvier 2020, pour rendre ces objets définitivement obsolètes. Heureusement, de nombreuses ingéniosités ont été mis en œuvre des alternatives bien avant cette interdiction.

Les assiettes compostables, biodégradables et comestibles !

Pour répondre aux enjeux environnementaux et aux normes sanitaires européennes il y a désormais de nombreux modèles écologiques d’assiettes jetables. Il existe maintenant plusieurs types d’assiettes à usage unique : compostables, biodégradables et même comestibles. Réalisés à partir de matières renouvelables ou de ressources naturelles et souvent inutilisées. On retrouve donc de l’amidon de maïs, du bambou, du palmier, du son de blé, du bois ou encore de la canne à sucre

Les parties non exploitées des cultures servent de solutions alternatives aux assiettes à usage unique. Les assiettes compostable bénéficient de revalorisations de bio déchets. Les ingrédients pour les réalisés sont ainsi du son de blé, de la canne à sucre ou du palmier.

Ces assiettes écologiques à usage unique fabriquées avec des restes de matériaux bio-sourcés présentent de nombreux avantages. Elles sont :

  • Écologiques
  • Naturelles
  • Pratiques
  • Originales
  • Élégantes
  • Robustes
  • Légères

Quelles différences entre biodégradable et compostable ?

Biodégradable, compostable, recyclable… de nombreux termes aux définition proche parmi lesquelles il est important de faire le tri. D’autant que ces mots sont utilisés dans tous les sens et rarement à bon escient. Pourtant les distinctions sont précises.

La définition du produit biodégradable

Un produit est biodégradable s’il peut se décomposer seul dans la nature prenant en compte que les conditions en oxygène, en humidité et en humidité sont présentes. Les micro-organismes naturels comme les champignons, les bactéries ou encore les algues vont permettre au produit biodégradable de se dégrader naturellement et relativement rapidement (4 semaines en moyenne).

La définition du produit compostable

Un produit compostable n’est considéré comme tel que si les critères ci-dessous sont respectés. Le respect de ces normes doit permettre au produit d’être compostable sans générer de toxicité pour permettre une utilisation saine du fertilisant obtenu. Ces critères sont :

  • La vitesse de transformation
  • La taille des particules
  • La qualité du compost obtenu
  • Et la stabilité des paramètres physico-chimiques

Les normes sont exactement les mêmes que ce soit pour un composteur à usage du domicile ou pour les industriels. Chez vous, le lapse de temps nécessaire à la transformation sera plus long (pour une raison de température). Un produit peut tout à fait être biodégradable et non compostable. Vérifiez ainsi bien les descriptions et recommandation des fabricants.

Puis-je tout manger sur une assiette compostable ?

Contrairement aux idées reçues vous pouvez manger salades en sauce, plats cuisinés chauds et froids sur les assiettes compostables. Il n’y a aucun transfert de goût et aucune odeur forte ou répugnante. Toutefois ne patientez pas hyper longtemps pour profiter de votre plat en sauce. Une assiette compostable à base de son de blé pourrait avoir à terme un léger goût de blé. Un avantage pour certain, mais que certains souhaiterons vouloir éviter. C’est une affaire de goût

Allez-vous passer aux assiettes compostables ?

L’objectif de ce type d’assiette est d’un coté de pouvoir partir en pique-nique sans polluer, ou encore de s’éviter une vaisselle chronophage. Toutefois il serait incohérent de remplir la poubelle avec car vous ne disposez pas de composteur. De plus, si vous souhaitez les employer pour un évènement en extérieur ou dans une salle de fête la tâche est encore plus ardue. Un composteur étant plus durable qu’un objet éphémère, pensez à trouver une solution.

Néanmoins, les assiettes compostables se dégradent comme les épluchures et restes de fruits et de légumes dans vos ordures ménagères. Bien qu’il soit inutile de s’alarmer, si vous souhaitez pousser votre logique écologique jusqu’au, contacter le référent des déchets de la collectivité qui pourra sûrement vous informer sur les solutions. Votre collectivité disposant surement d’un centre de tri et d’équipements de compostage collectif.

Une question demeure, allez-vous vous lancer dans les assiettes compostable et biodégradable pour votre prochaine sortie ?